1732-05-14 Maupertuis Pierre Louis Moreau de-Bernoulli Johann I: Unterschied zwischen den Versionen

Aus Bernoulli Wiki
Zur Navigation springen Zur Suche springen
(Importing text file)
(Importing text file)
 
(2 dazwischenliegende Versionen desselben Benutzers werden nicht angezeigt)
Zeile 4: Zeile 4:
  
 
<!-- Begin Bilder -->
 
<!-- Begin Bilder -->
[Noch keine Bilder verfügbar]
+
{|border="0"
 +
|<html><a href="http://www.ub.unibas.ch/digi/bez/bernoullibriefe/jpg/L_Ia_662/BAU_5_000056543_0001.jpg" target="_new"><img src="http://www.ub.unibas.ch/digi/bez/bernoullibriefe/jpg/L_Ia_662/thumb/BAU_5_000056543_0001.jpg" alt="Briefseite" title="Briefseite" /></a> &nbsp;</html>
 +
|<html><a href="http://www.ub.unibas.ch/digi/bez/bernoullibriefe/jpg/L_Ia_662/BAU_5_000056543_0002.jpg" target="_new"><img src="http://www.ub.unibas.ch/digi/bez/bernoullibriefe/jpg/L_Ia_662/thumb/BAU_5_000056543_0002.jpg" alt="Briefseite" title="Briefseite" /></a> &nbsp;</html>
 +
|}
 
<!-- End Bilder -->
 
<!-- End Bilder -->
  
Zeile 16: Zeile 19:
 
|Datum=1732.05.14
 
|Datum=1732.05.14
 
|Briefwechsel=Bernoulli, Johann I (1667-1748)
 
|Briefwechsel=Bernoulli, Johann I (1667-1748)
|Signatur=BS UB, Handschriften. SIGN: L I a 662, Nr.22*
+
|Signatur=Basel UB, Handschriften. SIGN: L Ia 662, Nr.22*
 
|Fussnote= }}
 
|Fussnote= }}
 
<br style="clear:both" />
 
<br style="clear:both" />
Zeile 23: Zeile 26:
  
 
<!-- Begin Transkription -->
 
<!-- Begin Transkription -->
[[File:file_icon_keinbild.gif|link=]] Monsieur  
+
[[File:file_icon.gif|link=http://www.ub.unibas.ch/digi/bez/bernoullibriefe/jpg/L_Ia_662/BAU_5_000056543_0001.jpg]] Monsieur  
  
Je ne scay pas ce que vous aurés pensé de moy, lorsque vous aurés receu ma lettre de Lundy.<ref>[Text folgt]</ref> 4 heures aprés l'avoir envoyée à la poste je receus celle que vous me faisiés l'honeur de m'ecrire du 8 où je trouvay votre solution du probl. des courbes rectifiables etc.<ref>[Text folgt]</ref> Si je fus charmé de m'etre rencontré avec vous, je vous avoue que je suis confus de ce qu'apres vous avoir mandé pendant 3 mois que je croyois ce probleme trop difficile pour moy, je vous en envoye une solution qui paroist absolument copiée sur la vostre le mesme jour que je recois la vostre, et dans laquelle jusqu'aux memes signes sont nommées par les mesmes lettres. Il me semble qu'il y auroit là de quoy vous indigner, et me faire regarder come le plus impudent voleur, si je ne vous disois que le samedi 10 de ce mois, etant à l'Acad.<sup>ie</sup> je donnay ma [[File:file_icon_keinbild.gif|link=]] solution par ecrit, precisement telle que je vous l'ay envoyée à m.<sup>rs</sup> Nicole et Clairaut. Que le Dimanche 11, dinant avec l'abbé Terrasson, je luy en donnay une copie. Enfin que les lettres qu'on ecrit de Paris à Basle doivent etre le lundy avant midy à la poste, et qu'on ne distribue celles de Basle à Paris le mesme jour qu'apres midy.  
+
Je ne scay pas ce que vous aurés pensé de moy, lorsque vous aurés receu ma lettre de Lundy.<ref>[Text folgt]</ref> 4 heures aprés l'avoir envoyée à la poste je receus celle que vous me faisiés l'honeur de m'ecrire du 8 où je trouvay votre solution du probl. des courbes rectifiables etc.<ref>[Text folgt]</ref> Si je fus charmé de m'etre rencontré avec vous, je vous avoue que je suis confus de ce qu'apres vous avoir mandé pendant 3 mois que je croyois ce probleme trop difficile pour moy, je vous en envoye une solution qui paroist absolument copiée sur la vostre le mesme jour que je recois la vostre, et dans laquelle jusqu'aux memes signes sont nommées par les mesmes lettres. Il me semble qu'il y auroit là de quoy vous indigner, et me faire regarder come le plus impudent voleur, si je ne vous disois que le samedi 10 de ce mois, etant à l'Acad.<sup>ie</sup> je donnay ma [[File:file_icon.gif|link=http://www.ub.unibas.ch/digi/bez/bernoullibriefe/jpg/L_Ia_662/BAU_5_000056543_0002.jpg]] solution par ecrit, precisement telle que je vous l'ay envoyée à m.<sup>rs</sup> Nicole et Clairaut. Que le Dimanche 11, dinant avec l'abbé Terrasson, je luy en donnay une copie. Enfin que les lettres qu'on ecrit de Paris à Basle doivent etre le lundy avant midy à la poste, et qu'on ne distribue celles de Basle à Paris le mesme jour qu'apres midy.  
  
 
C'est à vous monsieur que je dois toutes les solutions que je trouveray jamais, mais il y a maniere de vous les devoir, ce ne doit etre qu'en publiant que je vous les dois, et non pas en vous les volant.  
 
C'est à vous monsieur que je dois toutes les solutions que je trouveray jamais, mais il y a maniere de vous les devoir, ce ne doit etre qu'en publiant que je vous les dois, et non pas en vous les volant.  

Aktuelle Version vom 1. April 2015, 11:05 Uhr


Briefseite   Briefseite  


Kurzinformationen zum Brief       mehr ...
Autor Maupertuis, Pierre Louis Moreau de, 1698-1759
Empfänger Bernoulli, Johann I, 1667-1748
Ort Paris
Datum 1732.05.14
Briefwechsel Bernoulli, Johann I (1667-1748)
Signatur Basel UB, Handschriften. SIGN: L Ia 662, Nr.22*
Fussnote



File icon.gif Monsieur

Je ne scay pas ce que vous aurés pensé de moy, lorsque vous aurés receu ma lettre de Lundy.[1] 4 heures aprés l'avoir envoyée à la poste je receus celle que vous me faisiés l'honeur de m'ecrire du 8 où je trouvay votre solution du probl. des courbes rectifiables etc.[2] Si je fus charmé de m'etre rencontré avec vous, je vous avoue que je suis confus de ce qu'apres vous avoir mandé pendant 3 mois que je croyois ce probleme trop difficile pour moy, je vous en envoye une solution qui paroist absolument copiée sur la vostre le mesme jour que je recois la vostre, et dans laquelle jusqu'aux memes signes sont nommées par les mesmes lettres. Il me semble qu'il y auroit là de quoy vous indigner, et me faire regarder come le plus impudent voleur, si je ne vous disois que le samedi 10 de ce mois, etant à l'Acad.ie je donnay ma File icon.gif solution par ecrit, precisement telle que je vous l'ay envoyée à m.rs Nicole et Clairaut. Que le Dimanche 11, dinant avec l'abbé Terrasson, je luy en donnay une copie. Enfin que les lettres qu'on ecrit de Paris à Basle doivent etre le lundy avant midy à la poste, et qu'on ne distribue celles de Basle à Paris le mesme jour qu'apres midy.

C'est à vous monsieur que je dois toutes les solutions que je trouveray jamais, mais il y a maniere de vous les devoir, ce ne doit etre qu'en publiant que je vous les dois, et non pas en vous les volant.

Je vous rends mille graces de ce cahier que vous m'avés envoyé; j'ay leu avec grand plaisir votre belle construction de ces courbes, et le calcul pour les reduire à une equation sans arcs dans le cas de , qui me paroit plus difficile que la solution.

Quant au probl. des poids, je crois bien que pour celuy là je ne le resoudray jamais. Je m'informeray le plus exactement que je pourray du detail historique que vous me demandés touchant les orbites, et sans dire pourquoy et je vous l'envoyeray dés que je l'auray.

Je suis avec respect Monsieur Votre tres humble et tres obeissant serviteur Maupertuis

De paris Merc. 14 May 1732


Fussnoten

  1. [Text folgt]
  2. [Text folgt]


Zurück zur gesamten Korrespondenz